page d' accueil| contact| mentions légales

Publication

L’édition « Liuto forte & Guitar »

La collection « Liuto forte & Guitar » met à la disposition des joueurs de nos instruments des partitions sur quatre siècles, soigneusement édités. Cette collection est particulièrement adaptée aux guitaristes souhaitant se familiariser avec des œuvres du XVIe au XVIIIe siècle, puisqu’elle contient des retranscriptions qui leur sont accessibles à la lecture. La version originale (tablature) et les notes sont ainsi juxtaposés.

Les luthistes apprécieront probablement les transcriptions sur portée jointes aux tablatures, qui permettent de faire apparaître les structures musicales. Les guitaristes, désirant se familiariser avec les doigtés originaux du morceau, peuvent grâce à la tablature jointe se faire, très facilement, une impression de la réalisation pratique prévue par le compositeur.

Les pièces pour luth de la Renaissance, destinées aux instruments en sol ( luth alto ) ou en la, ont été – pour une plus grande lisibilité – transcrites en mi, accord de la guitare et de l’ancien luth ténor. Pour les guitaristes et les luthistes souhaitant, pour des raisons techniques ou sonores, exécuter une pièce dans un registre plus aigu, nous recommandons l’usage d’un capodastre.1

Les transcriptions d’œuvres originales pour luth en mineur (par exemple Sylvius Leopold Weiss) auront un attrait particulier pour qui utilise les liuti forti en mi. Au contraire des transcriptions usuelles de ces œuvres dans des tonalités plus élevées qui en défigurent l’image sonore originale jusqu’à les rendre méconnaissables, on procède ici de manière inverse, transposant ces pièces, le cas échéant un demi-ton, voire un ton plus bas. Naturellement, ce procédé nécessite que l’on dispose d’un instrument ayant plus de six cordes, et permet alors d’obtenir des résultats surprenants. Par la seule addition de trois cordes basses, il est possible dans l’accord en mi, de se rapprocher de la sonorité de l’original de manière étonnante. Pour cela cependant, il est nécessaire que l’arrangeur ait une connaissance approfondie de leur sonorité et du jeu du luth en mineur et puisse par conséquent décider quelles pièces peuvent réellement se prêter à une transcription idiomatique d’un accord à l’autre. Le grand nombre d’arrangements de musique pour luth en mineur destinés à la guitare montre, hélas, que bien des arrangeurs sont dépourvus d’une telle expérience.

Par ailleurs, nous avons concentré notre attention sur les nouvelles compositions pour Liuto forte. Il est en effet indispensable que le Liuto forte, à l’instar de la guitare au XXe siècle, fasse l’objet de compositions originales. Notre expérience nous montre d’ailleurs qu’il est plus facile d’inciter des compositeurs contemporains à écrire pour le Liuto forte que pour le luth ancien.

1 Les capodastres pour Liuto forte sont des capodastres pour guitare modifiés, de l’entreprise Shubbet adaptés à la touche des différents types d’instruments. Les personnes intéressées peuvent s’adresser à : Hermann.Graefe@t-online.de.