page d' accueil| contact| mentions légales

L’ingénieur Benno Streu (1927 – 2007)

Né à Mannheim, résidait à Fribourg-en-Brisgau, il accompagna le projet du Liuto forte en tant qu’ingénieur de conception. Formé en technique de précision et en électronique, il dirigea, jusqu’à sa retraite en 1989, le laboratoire de conception d’un fabricant de mécanique de précision et d’instruments médicaux, internationalement renommé. A partir de 1959, Benno Streu s'occupa de l’acoustique et de la restauration d’instruments de musique, en particulier de la guitare espagnole. Il est reconnu comme l’un des plus grands spécialistes mondiaux de cet instrument. Sa grande connaissance du comportement vibratoire des tables d’instruments à cordes pincées fut d’une importance décisive pour la construction du Liuto forte.

In Memoriam Benno Streu

Benno Streu était pour certains un magicien, pour d’autres un charlatan et pour d’autres encore un génie. Déjà après quelques mois de collaboration avec lui je n’ai plus eu aucun doute que le dernier terme est le plus approprié.

La capacité de retravailler le son d’un instrument après que celui-ci ait été terminé (harmonisation), est souvent considéré de la part des clients comme une aptitude allant de soi pour les luthiers. Ces derniers préfèrent ne pas trop évoquer le sujet, ce qui laisse autant place à de possibles changements qu’à certaines illusions du côté des clients.

Lorsque l’on affirme cependant qu’un bon luthier n’est pas seulement celui qui de temps en temps fabrique un instrument exceptionnel, mais plutôt celui qui est capable de le faire de façon régulière, sa capacité à harmoniser le son d’un instrument après que celui-ci ait été assemblé prend une tout autre importance.

Benno Streu n’était pas un luthier mais un ingénieur. Une guitare qu’il avait acheté et dont le son ne lui convenait pas, l’avait poussé à conduire une analyse de ce qu’était la cause de son inconfort avec l’instrument. C’était le début d’un étonnant cheminement, l’ayant poussé dans un examen de plus en plus approfondie du mode de fonctionnement d’un instrument à cordes.

Lorsque je l’ai rencontré ainsi que sa merveilleuse épouse Gisela, il se trouvait à un niveau de compréhension semblable à celui d’un médecin étant non seulement en mesure d’établir des diagnostiques infaillible, mais également de donner aussitôt un traitement capable de soigner le mal. J’ai souvent eu l’occasion de voir Benno Streu travailler sur un instrument terminé ayant de petites ou de grandes imperfections. A chaque fois, le résultat étonna non seulement le propriétaire mais également le fabriquant de l’instrument, dont certains devinrent aussitôt des élèves de Benno Streu tandis que d’autres préféraient rester sceptique.

Pour tous ceux ayant connu Benno Streu, il est inutile de préciser qu’il était un artisan brillant. Sa plus grande découverte est probablement d’avoir réussi à percer le secret de l'appariement des bois, secret remontant à l'époque où la facture des luths et des instruments à cordes frottés était à son apogée. Chaque Liuto forte est construit en tenant compte de cette découverte.

La vision d’un nouveau luth serait sans doute sans les conseils et l’aide de Benno Streu restée un rêve. Pour moi son nom reste aussi important que celui des plus grands luthiers.

André Burguete